avril 2017

Art/Afrique, le nouvel atelier

keita_afrique_art_fondation_louis_vuitton

La Fondation Vuitton fête la diversité et, en ces temps bousculés, ça fait du bien.
Après les artistes chinois – et le sublime intermède Chtchoukine – ce sont les artistes africains qui sont à l’honneur.

 

Mais quand on s’intéresse à l’art contemporain d’un aussi grand territoire, il est difficile de rendre justice à la créativité et aux talents de tous.
Il a donc fallu trouver une ligne de visite qui permette de faire des choix sans faire de sélection.
Les oeuvres sont finalement très joliment et intelligemment réunies autour de trois promenades thématiques.

 

Au sous-sol, « Les Initiés » présente le travail de 15 artistes de la collection Pigozzi.
Jean Pigozzi, héritier (de Simca), jet-setteur, esthète et original s’adjoint, en 1989, les services d’André Magnin, commissaire d’expo, pour réunir la plus fantastique collection africaine du monde constituée de 10.000 oeuvres contemporaines.
Celui qui se considère comme l »ambassadeur visuel de l’Afrique » n’y a pourtant jamais mis les pieds, tombé amoureux de l’art contemporain africain sans en connaitre le territoire !

 

L’accrochage est réussi : c’est joyeux, coloré, moderne mais aussi chargé de tradition et de coutumes.
On reconnaitra les magnifiques photos de Sydou Keita et Malick Sidibé et on découvrira les masques recyclés de Romuald Hazoumé, les villes en carton de Bodys Isek Kingelez et les poteries magiques de Seni Awa Camara.

afrique_art_fondation_louis_vuitton_2

Niveaux 0 et 1, c’est l’Afrique du Sud et ses stars qui entrent en scène.
William Kentridge et ses films qui vous engloutissent, David Goldblatt et ses photos-témoins, David Koloane et ses dessins engagés.
Mais aussi des artistes plus jeunes et surtout post-apartheid qui proposent une vision plus sociale de leur pays, comme ces portraits magnifiques de Zanale Muholi et les photos kitch et violentes de Chiurai.

 

Enfin, au niveau supérieur, place à la collection africaine de la Fondation qui finit de nous prouver s’il en était besoin que l’art contemporain africain, riche et hétéroclite, est le témoin le plus éclatant de l’Histoire et des enjeux de ce continent fascinant.

wiliam_kentdridge_afrique_art_fondation_louis_vuitton