mai 2017

CUTS

cuts-itparis

Il y a des adresses que l’on découvre par les copains, d’autres par la presse, et certaines vous tombent dessus en allant chercher sa commande AMPM…
C’est ce qui nous est arrivé avec CUTS.

 

CUTS ? Un coiffeur, un retoucheur ?
Juste la traduction de « morceaux », pour morceaux de barbaque de dingue, de celle qu’on n’en a rarement mangé d’aussi bonne, et qu‘on a trouvé notre boucher des grands soirs, et qu’on veut plus manger que de la viande d’Argentine et qu’on veut plus que Amaury et Michael pour nous « raconter la viande ».

 

Parce qu’on a affaire à deux vrais passionnés de la très très bonne viande, mais aussi et surtout des grands espaces de l’Amérique latine dont ils parlent avec nostalgie.
Leur morceaux choisis proviennent des plus belles bêtes des 5 continents, des plateaux de l’Aubrac à la pampa argentine en passant par les masseurs du Japon.

 

La viande, issue d’élevages respectables, triée et choisie avec rigueur, arrive à Rungis pour y être découpée par les mains les plus expertes.
Elle est présentée dans la boutique, sous vide, en part individuelle, pour petit mangeur ou Gaulois du dimanche. Et elle est est étonnement abordable…

cuts-itparis2

On choisi ses morceaux, on peut faire un mix, et on peut même commander une grosse pièce de viande (à un prix de demi-gros) pour un asado entre copains.
L’asado est le barbecue argentin, sport national après le foot…

 

Nos deux compères proposent aussi une sélections de produits d’épiceries (huiles, condiments, vins…), des outils de carnivores (barbecues, aiguiseurs de couteaux) et de la charcuterie de qualité.
Mention spéciale pour la bonne bière d’Argentine, vendue fraiche 2,40€ quand aujourd’hui on trouve de la Kirin à la chaussette à 4€…

 

Dans un monde culinaire dominé par le chia et l’avocat, nous prônons la diversité et le respect des bonnes choses.
Bravo les garçons !
NDLR : merci www.lesrhabilleurs.com pour votre belle photo.