mars 2017

Jardins

jardins grand palais it paris

Pour fêter le printemps, le Grand Palais nous propose une après-midi à la campagne et dés l’entrée, on est accueilli par de grands camélias en fleurs…

 

L’expo ne s’intéresse pas à la représentation de parterres fleuris, mais à la façon dont les artistes, joailliers, photographes, botanistes et paysagistes expérimentent ce petit bout de nature.
Des travaux scientifiques à la photographie contemporaine, en passant par les outils et les bijoux, c’est un tour d’horizon enthousiasmant qu’a réussi Laurent Le Bon, commissaire de l’exposition et président du Musée national Picasso.

 

Les dessins botaniques du 16ème siècle et les herbiers de 1754 encore intacts, font face aux œuvres magistrales de Guiseppe Penone. Klimt, Caillebotte, Dubuffet, Bonnard, Picasso, Monet, Nolde et Richter s’offrent un tour de manège devant les plans d’André Lenôtre.

 

Les splendeurs scintillantes des maisons Cartier et Van Cleef & Arpels éblouissent les photos modernistes de Karl Blossfeldt (1928), et les premiers cyanotypes de la botaniste britannique Anna Atkins (1845).
Et aussi l’artiste Koishi Kurita qui expose, en un puzzle de couleur, 400 poignées de terre récoltées sur les bord de la Loire de sa source à l’embouchure Atlantique.

 

Une expo passionnante et foisonnante qui mélange les genres et donne envie de jardiner (la boutique du musée l’a d’ailleurs bien compris !).

 

Espérons que les chevaux attendus au saut Hermès ce week-end ne décident pas d’aller se la couler douce derrière un talus…

jardins 2 grand palais it paris
jardins 3 it paris