juin 2017

Racines des Prés

racines-des-pres-itparis

Après le Bar des Prés, voici que nous prenons Racines sur la charmante place Saint Thomas d’Aquin face à l’église du même nom.
Juste derrière le boulevard, c’est un petit coin de Saint Germain DES PRES où l’on ne va pas si souvent et qui mérite de resté préservé.

 

Là se tient le nouveau bistrot racinien de David Lanher, l’homme qui dégaine les restos plus vite que son ombre…
Celui qui nous régale déjà avec son Excellent Saint Pourçain, ses nombreuses Racines, son Caffè Stern et ses douceurs No Glu, a placé Alexandre Navarro ex-Racines 2 et ex-ConstantDucasseAnton) aux manettes de cette adresse du, et de, bon goût.

 

On retrouve la signature des établissements,  la mise en valeur de bons produits et la réinterprétation tout en douceur, et légèreté, des classiques de la cuisine bourgeoise.

 

L’huitre, concombre, radis noir & sarrasin, fraiche comme un embrun de Cancale.
Les ravioles champignons noisettes, émulsion d’étrilles, avalées comme des bonbons.
La volaille fondante et parfaitement cuite, juste assaisonnée et accompagnée de petits pois et fèves d’une fraicheur redoutable.
Le lieu jaune nacré à souhait.
La déjà célèbre assiettes de légumes.
Pour finir, la tarte soufflée au chocolat nous a scotchée, du coup l’abricot en compotée a un peu souffert de la comparaison – même si la glace au lait d’amande était délicieuse…
Le pauvre abricot… on reviendra pour le vacherin aux fraises, mais on prendra la tarte quand même…

racines-des-pres-paris

Côté déco, c’est réussi.
La cuisine ouverte permet d’admirer les nombreux cuisiniers et leur ballet bien rodé. Quelques odeurs passent aussi, mais ça sent bon dans l’assiette.
Le service est prévenant et attentionné.

 

Bref, nous on adore Saint Germain, parce que c’est un peu les « vacances à Paris ».
On s’est cru pour une soirée sur une jolie place de Florence, la trattoria en moins et la délicieuse French cuisine en plus.