The Cheesecake de presque ma grand-mère

Le vrai cheesecake, c’est celui de ma grand-mère revenue des Etats-Unis après la guerre avec une recette qu’il a fallu adapter aux produits laitiers français.
12 Petits Suisses, 1 Saint Florentin, 2 Fjords et beaucoup de Câlin.
Rien à voir avec ce truc compact, pas cuit, qui fait office de gâteau national aux US.
Pas question donc d’y mettre 1 gramme de Philadelphia…
Jusqu’à aujourd’hui, date à laquelle je découvre la recette du gâteau au fromage Basque, dont l’origine viendrait du restaurant La Viña de Saint-Sébastien.
Une tuerie qui met en danger les grands-mères ashkénazes…

 

Trouvé sur le site canadien de la Petite Bette, nous avons été aussi séduit par la vidéo de la recette, en VO québécois, que par la recette elle-même que nous avons réalisée en demi-part tellement les proportions étaient monstrueuses.

 

Voici donc la 1/2 recette :
450g de Philadelphia
3 oeufs
15g de farine
200g de crème liquide entière
1 sachet de sucre vanillé + 1 cuillère à café d’extrait de vanille

 

Préchauffer le four à 205 degrés.
Mixer le Philadelphia avec le sucre et le sucre vanillé jusqu’à ce qu’il soit bien dissout. Ajouter une pincée de sel.
Ajouter les oeufs, un à un en fouettant doucement.
Intégrer doucement la crème et la vanille, quelques secondes sans trop fouetter.

 

Verser le mélange dans un moule, préalablement recouvert de papier sulfurisé beurré. Il est conseillé de monter le papier au-delà des bords du moule car le gâteau gonfle à la cuisson, et perd du volume en refroidissant.
Enfourner pour environ 45 minutes, en surveillant la consistance du gâteau et le niveau de caramélisation.
Le gâteau doit rester bien mou et il doit être bien brûlé sur le dessus.

 

Le sortir et le laisser à température ambiante toute la nuit.
UN DELICE…